Une brève histoire de l’Empire américain

36,95$

Une brève histoire de l’Empire américain

36,95$

Le mythe de l’exceptionnalisme

Description

De l’avis de beaucoup, les États-Unis ont la plus forte influence déstabilisatrice et représentent donc la plus grande menace pour la paix dans le monde. Cette position n’a pas été acquise par hasard. Aucune autre nation n’a bombardé autant de pays et renversé autant de gouvernements depuis 1945. Ils entretiennent le plus de bases militaires, exportent le plus d’armes et disposent du budget d’armement le plus élevé au monde.

L’auteur explique les raisons de cette défiance en analysant le contexte, les motivations et les moyens qui ont permis aux États-Unis de s’imposer non seulement comme la première puissance mondiale, mais en tant que seul véritable Empire moderne. Depuis la fondation en 1607 de la première colonie anglaise permanente de Jamestown, en passant par les guerres indiennes, le système esclavagiste, la guerre de Sécession et les campagnes successives contre le Mexique puis l’Espagne qui lui ont permis d’agrandir son territoire national, puis leur projection dans les Caraïbes (Cuba, Porto-Rico) et jusque dans le Pacifique (Philippines, Guam, Hawaï), à leur rayonnement planétaire à la suite des deux guerres mondiales, l’auteur examine une brève histoire de l’hégémonie impérialiste états-unienne.

Daniele Ganser décrit de façon impressionnante la façon dont les États-Unis poursuivent une politique de domination dans laquelle la violence est un élément central. Il s’agit aussi d’une histoire de propagande et de parfaite maîtrise de la narration qui fait de l’exceptionnalisme américain (la Destinée manifeste) la clé de voûte d’un discours où les valeurs affichées sont clairement inversées par rapport à la réalité.

Information complémentaire

Auteur

Daniele GANSER

ISBN

978-2-917112-50-2

Collection

Résistances

Éditeur

Demi Lune (mai 2021)